Bulletin d’information régional de l’AR7 – février 2024

Quelques informations...

L’assemblée générale de l’AR7  aura lieu le 23 mars 2024 à Bourges.

Inscription pour le séminaire du Trinôme prévu le 3 avril 2024 et organisé à Tours cette année. Inscription par mail à Ar7.ihedncentre@gmail.com.

Dans le cadre du partenariat avec l’Education nationale, l’AR7 est toujours à la recherche de lots / cadeaux pour motiver et récompenser les jeunes qui travaillent sur des projets
défense. contact : Ar7.ihedncentre@gmail.com

La veille stratégique de l'AR7

  • Comment l’OTAN anticipe-t-elle l’évolution de la conflictualité ? Le contre-amiral John Tammen revient sur le concept-cadre de

l’Alliance sur la capacité à combattre dans la Revue de l’OTAN :

John W. Tammen – Revue de l’OTAN – 9 juillet 2021

L’élargissement des BRICS, une profonde modification de l’équilibre mondial ?

L’acceptation de nouveaux membres au 1er janvier 2024 a permis aux BRICS, devenus BRICS+, de former une union susceptible de peser : dorénavant, ils regroupent 46 % de la population mondiale et près de 29 % de la richesse mondiale produite. De plus, ils comptent deux membres permanents au Conseil de sécurité de l’ONU. Ils se distinguent aussi par un fort sentiment anti-occidental, renforçant leurs liens.

Pour autant, cela peut-il suffire à contrebalancer la puissance occidentale ? Les BRICS+ ne dominent pas encore le commerce mondial et restent dépendants de l’Occident pour leurs débouchés. De même, le dollar, l’euro et la livre sterling représentent les trois quarts des monnaies utilisées dans les échanges mondiaux. Surtout, les rivalités internes sont profondes et de nature à affaiblir le rayonnement des BRICS+ à terme : le profond antagonisme entre l’Inde et la Chine, les tensions religieuses (athéisme chinois, islam et hindouisme, sunnites et chiites, etc.), les rivalités spatiales (Russie, Inde, Chine), etc. Il reste donc quelques nuages persistants…

Actualités du moment

  • William Lai, candidat du parti sortant est élu président à Taïwan. Il est opposé au rattachement de l’île à la Chine, mais son parti a perdu la majorité au parlement.
  • Début janvier 2024, plusieurs responsables politiques et militaires suédois ont appelé la population à se préparer à une guerre. Le pays n’a pas connu de guerre depuis 210 ans. En attendant la validation de son adhésion à l’OTAN, la Suède se rapproche militairement des Etats- L’Allemagne a, quelques jours plus tard, évoqué également l’éventualité d’une guerre avec la Russie. Puis fin janvier, le chef de l’Armée britannique a invité ses concitoyens à se préparer à l’éventualité d’une guerre massive avec la Russie. A l’est, début janvier, l’état-major serbe a demandé à son président le rétablissement du service militaire et la Croatie envisage d’instaurer une nouvelle forme de service militaire obligatoire. L’OTAN organise le plus grand exercice militaire depuis la guerre froide (Steadfast Defender) avec 90 000 hommes. Le 30 janvier, une réunion informelle des ministres de la Défense est organisée à Bruxelles (jusqu’au 1er février). L’Institut international de Recherche sur la Paix de Stockholm, lui, ne pense pas qu’un conflit aura lieu entre la Russie et l’OTAN, et certains évoquent une manœuvre politique. Toutefois, le réveil militaire de l’Europe est bienvenu dans un monde en mouvement, d’autant plus que les Etats-Unis pourraient réélire Donald Trump à la présidence de leur pays, lui qui avait déclaré en 2020 à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, « Vous devez comprendre que si l’Europe est attaquée, nous ne viendrons jamais pour vous aider et vous soutenir ».

 

Rappel : l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) est une organisation politique et militaire créée en 1949 composée de 31 états membres : la Belgique, le Canada, le Danemark, la France, l’Islande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Grèce, la Turquie, l’Allemagne, l’Espagne, la Tchéquie, la Hongrie, la Pologne, la Bulgarie, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, l’Albanie, la Croatie, le Monténégro, la Macédoine du Nord et enfin la Finlande.

 

  • En 2023, en France, plus de 20 milliards d’euros de matériels ont été commandés, dont 42 Rafale, 109 Caesar MkII, 420 Serval et 7 patrouilleurs hauturiers. Cela représente un niveau de commandes historique au profit des armées françaises.
  • Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont opéré des frappes contre les Houthis, eux-mêmes soutenus par l’Iran ; les perturbations sur le trafic de marchandises en mer Rouge ont un impact économique Depuis début décembre, le prix du transport a plus que triplé.
  • Texas : bras de fer entre le gouverneur du Texas et le président Joe Biden. Le gouverneur a envoyé la garde nationale à la frontière avec le Mexique pour empêcher les douaniers fédéraux de laisser passer les immigrés. Joe Biden a obtenu le soutien de la Cour suprême, mais le gouverneur du Texas invoque le droit des Etats à la légitime défense face à un gouvernement fédéral qui refuse de s’acquitter de ses obligations. 25 gouverneurs républicains (sur 50) ont apporté leur soutien au Texas, et 10 ont envoyé leur garde