Conférence AACHEAr “1914 : Le Choc – La Réaction”

Cycle « Armement et Economie de Défense 1914/1918 »

AACHEAR

L’Union des associations des auditeurs de l’IHEDN (Union-IHEDN) a le plaisir de vous informer de la tenue du prochain événement organisé par l’AACHEAr en partenariat avec l’IHEDN sur le thème :

« 1914 : Le Choc – La Réaction »

Mardi 2 décembre 2014 de 14h à 17h00
Ecole militaire – Amphithéâtre Des Vallières
5 place Joffre – 75007 Paris

Merci de bien vouloir vous inscrire avant le 27 novembre 2014 par mail auprès de aachear@free.fr en mentionnant vos : TITRES, GRADES, NOMS, PRENOMS & FONCTIONS

Pourquoi un cycle “Armement et Economie de Défense 1914/1918” ?

L’AACHEAR, en partenariat avec l’IHEDN, organise sur la période 2014 – 2018 une série d’évènements sur le thème « Armement et Economie de Défense pendant la première Guerre Mondiale » pour, tout au long de la première guerre mondiale, retracer la montée en puissance de l’appareil de défense français sous ses différents aspects : stratégie militaire, armements et leur concept d’emploi, industries et économies associées.

La première manifestation du cycle « 1914 : Le Choc – La Réaction »

Le mardi 2 décembre 2014 se tiendra la première manifestation au cours de laquelle, après un rappel de la situation économique, budgétaire, industrielle et militaire de la France à la veille de l’entrée en guerre, seront successivement abordées lors de deux tables rondes :

  • L’ampleur de la blessure (automne 1914)
    Lors de cette première table ronde, animée par Christina MACKENZIE (SN 42), quatre exposés donneront un éclairage sur :  les pertes humaines, territoriales, économiques, industrielles et en matières premières ; les problèmes de logistiques ; les difficultés rencontrées sur les armements en service ; la crise des munitions (leur qualité, les stocks et leur renouvellement)
  • La réponse de la Nation
    Lors de cette deuxième table ronde, animée par Jean Claude TOURNEUR (SN 42), trois exposés donneront un éclairage sur : la nouvelle gouvernance dans l’urgence (en particulier passation de marchés en « cost plus fees ») ; la mobilisation de l’outil industriel (y compris main d’oeuvre et compétences) ; le processus d’acquisition des armements : de l’empirisme à la programmation
  • Quels enseignements pour aujourd’hui
    Général de Corps d’Armée Bernard de COURREGES, Directeur de l’IHEDN conclura cette manifestation